Pour continuer à pratiquer pendant la période de confinement  :

1) Echauffement, préparation 

2) Travail sur le dos

3) 3 mouvements avec bâton

4) Travail postural et méditatif : posture Wuji

5) Des informations sur la notion de Wuji sont en bas de page.


6) Le bassin : anatomie, perceptions

7) Jouer avec l'espace et les perceptions

8) Séparer la crinière du cheval sauvage : 3 exercices


9) Renforcement des jambes ; brosser le genou

10) La posture de l'aigle ; parer, presser et frapper


11) Automassage des pieds, dévier et  repousser

12) Simple fouet; Jouer du pipa



Méditations avec Ke Wen



Un petit mot sur le terme WuJi :

WU : "Il n'y a pas, non existence, néant..."  c'est l'image d'un univers vidé où les choses qui existent ne semblent pas exister.

JI : "Faîte, sommet, extrême..."   Le plus haut niveau de croissance de l'homme ente ciel et terre, équilibré entre nutrition et action. 

« Wuji » est un terme qu’on retrouve dans le Yi King, sous la forme d’un cercle vide. Il représente, dans la cosmogonie chinoise (manière de voir la création de l'univers datant d'environ 1000 av J.C.) le néant absolu et la grandeur absolue, moment où l'énergie encore latente et non manifestée se meut dans une apparente immobilité.

Dans cet état, l’énergie possède donc tous les potentiels, prêts à s'exprimer en fonction des sollicitations à venir.

Le schéma ci-dessous donne une représentation de la transformation de l'état Wuji à la séparation Yin/Yang.


Pratique